Carl Landry, président de la Ferme Landrynoise, gère l’entreprise depuis plusieurs années aux côtés de ses frères, Daniel et Éric, et de ses deux enfants, Jessica et Steven. Leur ferme du Centre-du-Québec est maintenant l’une des plus grosses fermes laitières de la province. Bien entendu, obtenir ce titre ne s’est pas fait du jour au lendemain.

En effet, la ferme a d’abord été fondée en 1964 par leur père, M. Jean-Marie Landry, pour ensuite évoluer d’année en année, surmonter les embûches, grandir et ainsi se bâtir une excellente réputation. La ferme compte aujourd’hui plus de 1 400 vaches en lactation et produit près de 51 000 litres de lait par jour.

Ce qui a poussé la Ferme Landrynoise à s’automatiser

Pour les frères Landry, l’amélioration en continu de la ferme est très importante. « Ce qui nous distingue, c’est d’être à l’affût des nouvelles technologies qui sont bonnes pour la productivité de la ferme et être en constante innovation », expliquent-ils.

Selon eux, il est primordial de rester ouverts d’esprit face à l’amélioration des installations et aux nouvelles techniques. Ils soulèvent également l’importance de s’informer continuellement sur l’évolution du domaine agricole pour être au courant des dernières nouvelles.

Ainsi, pour s’assurer de la rentabilité et de la bonne gestion de sa ferme, la famille Landry a décidé de se tourner vers les robots de Lely. Une des caractéristiques qui a aidé à exécuter ce passage à la traite automatisée fut la régularité qu’on obtient avec les robots. « Avant de passer à la robotisation, il était difficile d’avoir une assiduité de la part des employés affectés à la traite », explique Carl. « La robotique n’est jamais malade, c’est toujours le même travail consécutif et régulier », déclare-t-il.

Ce que ce changement leur a apporté

À l’heure actuelle, la Ferme Landrynoise compte 28 robots Lely dans ses installations, dont le Lely Astronaut A5 et le Lely Calm. « Après avoir installé les robots, on a augmenté la production de 10 à 15 % », s’enthousiasment les actionnaires. Ils apprécient surtout le fait que le robot A5 offre aux vaches un confort accru lors de la traite.

Ils soulignent également que depuis l’automatisation de leur ferme, l’équipe Landrynoise a retrouvé un rythme de vie plus normal. « Ça nous a donné une qualité de vie plus raisonnable. À 17 h, il n’y a plus personne dans les étables. », explique Carl Landry. Il mentionne également la grande qualité du service de Lely, qui les a accompagnés tout au long du processus, ainsi que de celle des machines.

Les actionnaires, entourés d’une équipe d’employés dévoués, affirment avoir remarqué une importante croissance de leur rentabilité au fil des ans et continuent d’investir dans les meilleurs équipements afin d’assurer une production de haute qualité.

Why Lely?

Farmers all over the world make choices about how they set up and run their farms. Every day, we help them make the best choices for themselves and their farms. We do this by providing advice and innovative solutions that contribute to efficient farm management. For sustainable milk and meat production. Present and future.

Top