Stimuler le pic de production laitière par un bon paramétrage du T4C

La hausse de la production de lait par robot est soumise à la persistance du cheptel, autrement dit au temps après le vêlage pendant lequel le pic de production est maintenu. Cela dépend entre autres de la ration et des facteurs de gestion, mais les bons réglages de robot sont également cruciaux pour maintenir le pic de production laitière. Dans cet article, le conseiller en élevage FMS Simon van Rooijen explique comment paramétrer le robot dans le programme de gestion T4C pour stimuler un pic de production laitière optimal.
 

Melkproductiepiek - 1.jpg


Analyse des lactations dans T4C
Dans T4C, la persistance du cheptel peut être examinée dans le Rapport 52 - Analyse- Courbe de lactation. À l’aide d’un filtre, on peut sélectionner par numéro de lactation (1 et 1), (2 et 2), (3 et 99). Le rapport montre la fréquentation (traites/refus) et les performances du robot (échecs), mais aussi la production quotidienne moyenne et les restes alimentaires des vaches d’un cheptel.

Dans l’exemple ci-avant, on voit que le cheptel (filtre > 1 lactation) atteint le pic de production laitière à environ 40 jours de lactation et le maintient ensuite considérablement (la ligne rouge ne redescend pas brutalement). On remarque que la production laitière accuse une petite baisse avant le pic, vers 30 jours. Le tableau d’accès utilise pour cette exploitation une période d’entraînement de 30 jours (plus d’explications ci-après). La part de refus (violet) baisse également autour des 30 jours, mais cela ne nuit pas au nombre de traites (barre bleue).

Stimuler la fréquentation
L’objectif est une bonne correspondance entre le tableau d’alimentation fixe et le tableau traite-alimentation. Lorsqu’elle est bonne, la quantité de lait produit (dans la période de pic) risque de baisser après la transition. Il est alors difficile de ramener ces vaches à ce stade de la lactation à un niveau de pic. La vache peut aussi tomber dans une spirale descendante en termes de fréquentation (elle n’est pas suffisamment stimulée). Le robot de traite en particulier offre la possibilité de maintenir la persistance dans la production.

Exemple de la pratique

Melkproductiepiek - 2.jpg
Melkproductiepiek - 3.jpg

Dans cet exemple, Simon van Rooijen, conseiller en élevage FMS du Lely Center Bunschoten, donne un exemple pratique d'une exploitation qui souhaitait stimuler le pic de production (persistance) afin d’augmenter aussi la production moyenne du cheptel.

« L’analyse a tout d’abord montré que la production de lait du cheptel était très inégale (T4C Rapport 43 - Traite – Production du jour). J’ai ensuite examiné la persistance du cheptel dans T4C, Rapport 52 – Analyse - Courbe de lactation. Nous y voyons que le nombre de traites redescend après 60 jours et que le nombre de refus augmente fortement. Cela indique que les vaches se rendent effectivement au robot, mais sont freinées à la traite (nombre élevé de refus par rapport au nombre de traites). En outre, la part de restes alimentaires augmente fortement et la production de lait commence à baisser. Le potentiel de production n’est donc pas pleinement exploité », explique Simon.

« Ensuite, j’ai observé les paramètres d’accès à l’Astronaut de cette exploitation. Dans l’illustration de l’accès à l’Astronaut 1, on peut voir que la période d’entraînement est réglée sur 60 jours après vêlage. C’est relativement long et, à partir de ce moment, on peut voir aussi que les vaches sont freinées dans l’accès à l’Astronaut (nombre minimal de traites de 4,0 à 2,3). Par ailleurs, la performance optimale (en kg) par traite augmente (de 8,0 kg à 9,0 kg). Ici, les vaches sont donc freinées dans la fréquentation à traite à production laitière. »

Le conseil de Simon a été de réduire la période d’entraînement à 30 jours et de laisser la performance optimale (en kg) pour la prochaine traite au même niveau. Seul le nombre minimum de traite a été modifié (2,3). Les vaches sont désormais stimulées plus longtemps en amont du pic de production, ce qui a un effet positif sur la production de lait/vache et lait/robot/jour.

Melkproductiepiek - 4.jpg

Attention, ne modifiez pas l’accès à l’Astronaut sans autre précaution. Consultez le conseiller en élevage FMS du Lely Center pour toute question sur l’accès à l’Astronaut.

Résumé des points de contrôle des paramètres robot pour un pic de production optimal de vaches laitières :

Contrôlez le pic de production laitière (génisses par rapport aux vaches) et vérifiez la fréquentation (traites/refus) à (T4C rapport 52 – Analyse - Courbe de lactation)

Vérifiez l’accès à l’Astronaut : À combien de jours est réglée la période d’entraînement (« jours après vêlage ») et quelles sont les positions pour « performance optimale prochaine traite » et « nombre de traites » ? (consultez le conseiller en élevage FMS)

Retour
Top

The Lely website uses cookies. Please visit this page for more information. Close