« une presse avec une capacité formidable »

En 2015, Lely a lancé une nouvelle génération de presses à balles rondes variables. Les presses polyvalentes Lely Welger RP 160 V ont ainsi succédé aux modèles 415 et 445 sur le marché. Quelques profonds changements dans la chambre de compression, une facilité d’utilisation améliorée et un diamètre de balle variable jusqu’à 1,60 m font de cette presse une machine idéale pour le pressage de la paille, du foin et du préfané. Au début de l’année dernière, les premiers modèles ont été livrés chez différents clients en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg et les résultats sont très positifs. « Une presse avec une capacité formidable » et « des balles de forme parfaite », tels sont quelques-uns des témoignages enthousiastes des utilisateurs belges à propos de leur nouvelle presse à balles.

15 février 2017

Actualités

Content

« Avec cette presse, des balles de près de 400 kilos ne sont pas une exception »
Pierre Branquart exploite une entreprise d’élevage de 600 taureaux pour la production de viande à Écaussinnes, dans la province du Hainaut. Ici, les taurillons sont logés sur litière de paille et depuis le début de cette année, Pierre presse cette paille lui-même avec le Lely Welger 160 V Classic. Il a immédiatement été surpris par la capacité du Lely Welger. Pierre déclare : « Je fais toujours des balles de 1,60 m, cela correspond parfaitement aux remorques que j’utilise pour transporter les balles. Grâce à l’énorme densité de pressage, je peux parfois charger jusqu’à dix hectares de paille sur trois remorques. Avec cette presse, des balles de près de 400 kilos ne sont pas une exception et cela sans que la presse soit surchargée. Même pas après 3000 balles en une seule saison. Deux fois par jour, je dois changer un rouleau de filet, pour le reste, je ne descends pas du tracteur. Nous atteignons donc presque la capacité d’une presse à balles carrées. »

Densité de pressage plus élevée du Lely Welger 160 V
À quelques kilomètres seulement du ‘Drielandenpunt’, le point où les frontières de l’Allemagne, de la Belgique et des Pays-Bas se rencontrent, Luc Hollands exploite une ferme bio à Teuven. Après avoir travaillé plusieurs années avec des presses Lely Welger, il a acheté en 2016 un Welger 160 V Master. Luc déclare : « Je presse mes balles moi-même parce que je veux que mon herbe soit pressée lorsque la qualité est la meilleure et pas lorsque le travailleur agricole est disponible. Le diamètre de balle variable et surtout la densité de pressage plus élevée m’ont fait opter pour le Lely Welger 160 V Master. » Chez Luc aussi, la capacité et la facilité d’utilisation ont joué un rôle important lors de l’acquisition. Chaque année, un millier de balles sont pressées, entre autres d’herbe et de paille. « En paille, je presse environ 20 hectares par jour et cela sans vraiment me dépêcher. Il nous arrive de presser des balles de près de 1000 kilos sans que la forme de la balle en souffre. »

« Une machine à la fois de haute qualité et simple, avec une grande capacité »
Dans la situation actuelle du marché, Pierre Branquart et Luc Hollands sont l’un comme l’autre tout à fait conscients de la nécessité de chercher des alternatives. « Il faut raccourcir la chaîne du producteur au consommateur et nous devons assurer une plus-value à nos produits », déclare Luc. Pierre ajoute : « Il est important que les agriculteurs achètent des équipements qui conviennent pour le travail qu’ils doivent effectuer. Avec le Lely Welger, j’ai acheté une machine à la fois de haute qualité et simple, avec une grande capacité qui permet de la rentabiliser en deux ans. À partir de là, je ne ferai que gagner de l’argent avec cette machine ! »

Top