Après avoir fait installer 2 robots de traite Lely Astronaut A5 et le repousse fourrage Lely Juno, le GAEC Le Passage Fleuri avait pour but d’attirer le maximum de personnes pour montrer leur exploitation.

"Objectif atteint" , se félicitait Christian, un des quatre gérants.

Boulogne- Essarts en Bocage (85). Jeudi 05 mars 2020, plus de 150 personnes ont visité le Gaec Le Passage Fleuri géré par la famille Bonnin. Dès 10 h, Anne-Marie, Christian, Régis et Clément Bonnin ouvraient les portes de leur exploitation, aux professionnels exposants et au grand public. "Le renouvellement des deux robots de traite Lely Astronaut A5 et l’installation du jeune Clément au sein de Gaec nous ont donné cette idée de journée porte ouverte. Notre but était d’attirer le maximum de personnes". Objectif atteint , se félicitait Christian, un des quatre gérants.

Décembre 2019, le Gaec fait installer deux nouveaux robots de traite nouvelle génération, Lely Astronaut A5, pour un troupeau de 125 vaches laitières. Tous les jours, 4 300 litres de lait sortent de l’exploitation. "Silencieux et plus économique, ces robots procurent un bien-être à la vache. L’objectif visé par le robot est d’offrir à la vache la traite la plus naturelle possible, elle passe quand elle le souhaite, elle se dirige vers l’appareil à chaque fois que le besoin se fait ressentir" , précise Clément autre gérant.

Une autre machine, un robot pousseur de fourrage, Lely Juno, l' beaucoup séduit, et a été installée en février. Il supprime la contrainte manuelle d’où un gain de temps et de pénibilité. Le niveau de qualité de l’état sanitaire a aussi été remarqué : " Il n’y pas une seule mouche et on ne sent rien" ,s’est étonnée une visiteuse. Le confort des animaux, c’est aussi un point fort de l’élevage.

Top