Abreuvement des vaches laitières

L’eau joue un rôle crucial dans la production laitière des vaches. De même, elle contribue à stabiliser la température, ainsi que plusieurs autres fonctions de leur corp. Alors que l’alimentation des vaches donne généralement lieu à un suivi régulier, leur consommation d’eau, tant en termes de quantité que de qualité, est souvent négligée. L’eau potable satisfait de 80% à 90% des besoins en eau de la vache laitière, qui consomme de 4 à 4,5 litres d’eau pour chaque litre de lait produit. D’une manière générale, les vaches s’abreuvent de 7 à 12 fois par jour, avec à chaque fois une consommation comprise entre 10 à 20 litres d’eau. Les vaches préfèrent boire après la traite ou lorsqu’elles s’alimentent comme on peut le constater dans les fermes robotisées où elles s’abreuvent souvent après avoir visité le robot de traite.

Disponibilité et qualité de l’eau


Il est recommandé de prévoir au moins deux points d’eau par groupe de vaches. En effet, les vaches dominantes risquent de monopoliser l’accès à l’eau en cas de point d’eau unique. Idéalement, 10% à 15% des vaches d’un même groupe doivent pouvoir s’abreuver en même temps. Pour cela, chaque groupe de 20 vaches devra disposer d’une longueur d’au moins 1,2 m pour les réservoirs d’eau ouverts. La hauteur des abreuvoirs se situera idéalement entre 60 et 70 cm; la profondeur de l’eau devra être d’au moins 7 cm afin de permettre aux vaches d’immerger leur museau.

La quantité d’eau ingérée dépend de sa qualité. C’est pourquoi l’eau doit être contrôlée régulièrement et les abreuvoirs nettoyés quotidiennement pendant les périodes de chaleur afin d’éviter toute prolifération bactérienne. Bien souvent, les éleveurs aménagent des barrières autour des points d’eau et installent les abreuvoirs à plus de 1 m de hauteur afin d’empêcher les vaches de déféquer dedans. Or ces mesures tendent à limiter la consommation d’eau des vaches. La seule façon d’empêcher les animaux de déféquer dans l’eau est de leur aménager suffisamment d’espace autour des abreuvoirs. Les passages équipés d’abreuvoirs ouverts devraient mesurer au moins 4 m de large afin que les vaches qui s’abreuvent ne puissent gêner la circulation des autres animaux.



Une distribution en eau inadaptée ou de mauvaise qualité entraîne une baisse de la production laitière des vaches, limite leur capacité de résistance et favorise parfois même l’apparition de maladies. Pour une consommation optimale, la température de l’eau doit être comprise entre 10° et 20°C. En hiver, le pré-refroidisseur destiné à abaisser la température du lait peut également servir à réchauffer l’eau des vaches.


Stress dû à la chaleur et consommation d’eau


En période de canicule, lorsque les vaches souffrent d’un stress dû à la chaleur, leur consommation en eau peut grimper de 20% à 100%. Ainsi, à 27°C, une vache produisant 50 kg de lait peut ingérer 250 à 350 litres d’eau. Pour faire face à cette situation, l’éleveur devra envisager l’installation de points d’eau supplémentaires pendant les périodes de forte chaleur.

Top

Le site Web Lely utilise des cookies. Plus d'information sur cette page. Fermer