Améliorez les performances de vos vaches en leur brûlant les poils des mamelles avec un épilateur th

Lorsque les températures chutent, les poils des vaches s'épaississent, afin de les protéger des rigueurs de l'hiver. Les vaches suent alors davantage, et la présence excessive de poils sur la mamelle et la queue risque également de réduire l'efficacité du robot. C'est pourquoi les queues des vaches sont généralement rasées mécaniquement à l'aide d'un rasoir. En ce qui concerne les poils de la mamelle, deux options s'offrent à vous : le rasage ou l'épilation thermique (à flamme froide).

Management, Cow health

Rasage ou épilation thermique ?


Le rasage des mamelles prend beaucoup de temps et s'avère parfois compliqué. L'opération peut être longue et stresser les vaches, qui n'apprécient pas le procédé. L'alternative est l'épilation thermique, où l'on utilise une flamme jaune sans air pour brûler les poils. L'épilation thermique est tout aussi peu appréciée des vaches, mais prend moins de temps (université de Wageningue, 2006). L'épilation thermique débarrasse la mamelle de ses poils en quelques secondes. Lely conseille d'ôter systématiquement les poils de la mamelle six à huit fois par an.


Il est important de réaliser cette tâche rapidement et correctement. Voici donc quelques conseils :


• Les poils ne doivent pas être trop longs.
• Le mieux est de réaliser l'épilation thermique dans le box de traitement.
• Assurez-vous que l'aération est suffisante, pour que l'odeur disparaisse rapidement.
• Utilisez le bon équipement, avec une flamme jaune appropriée. N'oubliez pas, le but n'est pas de passer votre vache au barbecue.



 

Effet préventif


La propreté de la mamelle ne se contente pas d'améliorer l'efficacité du robot ; elle améliore également la santé de la mamelle. Les poils longs des mamelles constituent un foyer idéal pour la prolifération des bactéries, avec les risques de mammite que cela implique. Le risque est particulièrement élevé en automne et en hiver, lorsque l'air et l'environnement sont humides et les variations de température importantes. L'humidité augmente le risque de pollution générale et de contamination bactérienne. Agissez en amont : une literie et des mamelles propres garantiront la qualité du lait et la bonne santé des mamelles.



Top