GAEC Ophicy

Avec 100 vaches laitières, 2 UTH et 132 hectares de SAU, le GAEC Ophicy possède deux robots de traite Astronaut A4 et un robot aspirateur à lisier Discovery Collector. Anne-Sophie et Cyril Heudiard sont installés à Bain de Bretagne sur une exploitation en polyculture élevage. Anne-Sophie nous explique pourquoi ils ont choisi de faire confiance au Lely Discovery Collector dans ce témoignage.

"Une économie en électricité de 1008 € par an"

Capture d’écran 2021-05-28 154943.jpg

GAEC Ophicy

100 vaches pour produire 1 millions de litres de lait à 2 UTH

Nous produisons notre référence d’environ 1 million de litres de lait, avec un troupeau de 100 vaches laitières Prim’Holstein et Red’holstein, avec une production quotidienne d’environ 31l par vache laitière. Nous sommes 2 UTH, mon mari et moi. Les vaches sont en pâturage tournant dynamique de mars jusqu'à mi-novembre. Concernant l’historique, Cyril est installé depuis 1999, je l’ai rejoint en 2007. Nous sommes passés en logettes en 2013, puis en 2016, nous avons investi dans 2 robots A4 pour soulager les douleurs, apporter de la souplesse et avoir moins d'astreinte. Le choix était soit d’investir dans un robot, soit d’embaucher, mais il nous semblait difficile de trouver un salarié sur le long terme. Le Lely Discovery Collector a été installé le 14 septembre 2020. Il nettoie une surface d’environ 500m² en béton grossiers, en partie rainurés. Les logettes sont en paille broyée.

Le premier argument du changement : la sécurité

Auparavant, les deux allées du bâtiment étaient raclées par un racleur hydraulique et un racleur à double chaine. J'avais toujours peur que le racleur hydraulique puisse pousser une vache jusqu'à la fosse. J'étais toujours obligée de rester autour lorsqu'il passait pour surveiller, il ne passait pas en mode automatique. L'hydraulique consommait aussi beaucoup d'électricité. Pour le racleur à chaîne, le souci était plus au niveau des réparations : la chaine se cassait 3 ou 4 fois par an, il fallait réparer en ayant les mains dans le lisier. Et finalement, remplacer le racleur hydraulique et le racleur à chaîne par des racleurs à câble, ça coutait pratiquement aussi cher que d’investir dans un Collector.

Plan.jpg

Les effets du Discovery Collector sur l'élevage

Aucune vache n'est tombée cet hiver

On avait des boiteries, de la dermatite. Ce qui faisait peur c'était les génisses qui entraient dans le troupeau sans dermatite, 2 à 3 mois après elles l'avaient. Depuis l'installation du Collector, on le voit moins. On aura peut-être un troupeau beaucoup plus sain en dermatite à l'avenir. Je pense aussi que le rail profond du racleur les blessait, et faisait une entrée de dermatite. Cet hiver, on a eu aucune vache de tombées. Elles se prenaient les pattes dans le racleur (environ 5 dans l'hiver), c'est souvent le devant de la patte qui finissait écorché.

Le Collector vit sa vie

Le Collector nécessite moins de surveillance que pour le racleur hydraulique. Nous n'avons plus à rester dans les alentours lorsque le Collector fait ses routes. Le racleur hydraulique ne passait pas la nuit par peur au niveau de la sécurité, du coup les sols étaient vraiment sales le matin. Maintenant il passe tout le temps, il vit sa vie. Quand on a une vache qui est bloquée au cornadis pour attendre l'inséminateur, il n’y a pas besoin d'attendre pour faire passer le racleur, le Collector fait ses routes en fonction.

MicrosoftTeams-image (3).png

Les vaches sont beaucoup plus calmes

Au niveau du comportement, les vaches sont beaucoup plus calmes. On a moins de pression en dermatite par rapport aux autres hivers. Les vaches ne sortent pas de novembre à mars. Nous voulions investir dans un Meteor mais finalement ça ne sera pas la peine puisqu'il y a beaucoup moins de grosses dermatites à soigner. Le cul des logettes est fait souvent et les pattes sont moins sales, donc quand les vaches montent sur les matelas, il n'y a pas de projections de bouse sur le matelas.

La mise en route du Discovery Collector

Le nettoyage prend à peu près 10 minutes

On le nettoie tous les 2 semaines : un coup de jet d’eau, on nettoie les ultrasons avec une lavette, et on nettoie le premier filtre de la pompe à vide. Ça prend à peu près 10mn. Depuis l’installation (7 mois), nous n’avons pas eu de pannes qui ait nécessité la venue d’un technicien. Les seules alarmes sont des rappels pour nettoyer les ultrasons.

Les vaches se sont habituées en une à deux semaines

Au niveau des travaux, nous avons dû installer un écobox au bout du bâtiment et un abri pour le Collector raccordé à l’électricité et à l’eau. Ensuite, le technicien Lely est venu sur 3 jours. Il a mis le robot avec les vaches sans fonctionner pour qu'elles s'habituent le temps d'installer la station de charge et d'eau. Il a surtout passé du temps à créer les trajets. Nous avons d’ailleurs pu réfléchir les différents trajets ensembles avec le technicien. Les vaches se sont habituées en une ou deux semaines. Les taries et les génisses s'y font bien quand elles rentrent dans le troupeau.

GAEC Ophicy

Nouvelle offre de location à partir de 15€/jour

Mega bannière.jpg

Avec notre offre de location service inclus (Discovery Collector et maintenance), bénéficiez dès à présent de la simplicité, de la fiabilité et de l'expérience du Lely Discovery Collector

Témoignages similaires...

Pourquoi nos solutions ?

Liberté de choisir et bien-être pour vos vaches et vous. Flexibilité et bien-être pour vos vaches et vous tout en produisant un lait de grande qualité. Voici ce que notre concept de bâtiment d'élevage vous offre. Depuis la traite jusqu'à l'alimentation en passant par les soins jusqu'à l'éclairage de l'étable.

Top