Rencontre avec le GAEC DES ANSONGES à BULGNEVILLE (88)

En 2013, les associés se lancent dans la réflexion d'un nouveau bâtiment à taille humaine en se focalisant sur les capacités de traite d'un robot pour une soixantaine de vaches. Tout était alors à construire. 

Un an plus tard les exploitants débutent la traite, accompagnés et formés par toute l'équipe du Lely Center Nancy, avec un robot Lely Astronaut A4. Après huit ans de traite robotisée, les agriculteurs louent le rythme et la souplesse de travail que permet le robot. 

Alexandre Chapuis est installé avec sa mère, ils sont aidés par son père sur l'exploitation qui se compose d'une centaine d'hectares, tout autant d'animaux dont une cinquantaine de vaches laitières. « Nous avons toujours eu pour objectif de travailler certes, mais pas comme des forcenés » explique-t-il. C'est pourquoi lors de la réflexion autour d'un nouveau bâtiment ; « nous nous sommes focalisés sur les capacités de traite d'un robot pour une soixante de vaches. L'idée était de se limiter sur le nombre d'animaux puisqu'il était possible d'augmenter le litrage par vache. 

Débutants dans la robotisation, nous avions besoin d'accompagnement et d'assurance. Notre choix s'est alors porté sur le Lely Center Nancy puisque nous étions, et nous sommes toujours, appuyés par toute une équipe : techniciens, conseillère élevage, etc. La confiance était primordiale pour mettre en oeuvre ce nouvel outil et pour nous adapter au plus vite à cette nouvelle philosophie de travail. 

Chaque vache arrive à trouver ses marques sur son temps de traite. On note une moyenne de trois traites par jour. 

Ce que j'apprécie, c'est la collecte de nombreuses données lors de la traite : poids de l'animal, quantité de lait, température, cellules, matières grasses et protéiques. Aussi, le robot peut m'alerter s'il y a un dépassement sur l'un de ces éléments. Ce qui permet alors de déterminer si la vache a un problème et de cibler celui-ci. Ainsi, il est également possible de gagner en précision sur notre façon de soigner nos vaches grâce à ces données. On adapte alors le type de soin à apporter à chaque animal. 

Aujourd'hui, en comparaison de la salle de traite, on gagne du temps notamment le week-end. En système robotisé, cela ne me dérange pas de me retrouver seul pour quelques jours. Grâce au robot nous avons beaucoup gagné en souplesse et en rapidité, de quoi se dégager du temps. 

Le robot de traite est un outil conçu pour les éleveurs. Il y a huit ans, nous avions une production de 500.000 litres de lait pour plus de 60 vaches. Alors que nous sommes dans notre huitième année de traite robotisée, nous avons 52 vaches pour une production de 650.000 litres de lait. Une fois de plus nous gagnons en temps et en souplesse avec un élevage réduit. Cette production s'explique par un outil robotisé performant mais également par le travail de toute une équipe ; techniciens, conseillère élevage, nutritionniste. Tous forment les maillons d'une chaîne pour une satisfaction dans notre travail au quotidien. 

Il ne serait plus aujourd'hui question de revenir en arrière, nous sommes entièrement satisfaits d'avoir fait confiance à Lely ! »

Top